lundi 20 août 2012

L'affaire Megaupload

Du fait de la sur médiatisation de cette affaire, il est compliqué de s'y retrouver. De plus, c'est impossible pour un novice en informatique de comprendre quelque chose dans cette affaire.
Cependant, n'étant pas très à l'aise non plus avec ces péripéties juridiques et n'en connaissant que les aspects techniques, j'ai proposé à Charles Bonnaire (Twitter ici) de rédiger un article clair et concis, le voici :

Kim Schmitz, allias Doctor Dotcom, inconnu il y a un an du grand public risque 20 ans de prison (chiffres qui changent selon les sources) aux États-Unis. La raison ? Il est le créateur du site Megaupload.com. Site de partage de fichiers, il est surtout utilisé à des fins illégales, principalement pour télécharger des films de manière gratuite sur le net. La filiale de Megaupload, Megavideo proposait, à défaut de télécharger les fichiers, de regarder sans le moindre téléchargement des films piratés dans une fenêtre de votre navigateur. La justice américaine, dans le cadre d'une opération de lutte contre le piratage, a fermé le site. Le manoir de Kim Schmitz a été perquisitionné par la police néo-zélandaise sur la base de mandats d'arrêts américains.
Utilisé dans le monde entier, Megaupload est un incontournable pour de nombreux jeunes et un casse-tête pour l'industrie musicale et cinématographique mondiale. Véritable concurrent, Megauplaod a l’avantage d'être facilement accessible et surtout gratuit, d'où l’attirance des jeunes et des moins jeunes. Cependant, rares sont ceux, même parmi les utilisateurs réguliers, qui connaissent l'homme qui en est à l’origine. Multimillionnaire, Kim Dotcom (il a changé de nom pour que cela fasse « .com » en anglais)  a fait fortune grâce à internet. Informaticien reconnu, un sens des affaires hors du commun... voilà ce qui est à l'origine de la réussite de cet allemand de 38 ans. Condamné en 1998 pour trafic de carte bancaire, il a depuis parcouru beaucoup de chemin. Doté d'une intuition hors pair, il flaire le bon coup en investissant 50 millions d'euros dans le site letsbuyit.com, loin d'être un placement alléchant. Sauf qu'à la revente de ces parts, Kim Dotcom réalise un profit supérieur à 1 millions. Malheureusement, la vie n'est pas un long fleuve tranquille, et la justice le rattrape et le condamne à verser une somme de 100 000 dollars ainsi qu'à 20 mois de prison avec sursis pour manipulation des cours.
Kim Dotcom est connu pour son égocentrisme affiché. Propriétaire de nombreuses voitures de luxe et d’une fortune colossale, ce quasi-quadragénaire frôle la mythomanie. Souvent un défaut, c'est peut-être l'un des atouts qui a fait sa réussite. Mégalomane né, il va même jusqu'à payer un feu d'artifice à la capitale néo-zélandaise qu'il regardera du haut de son hélicoptère.
En 2005, la société MegaUpload est créée à Hong-Kong, en Chine. Son créateur y vit avec un passeport finlandais dans un grand hôtel de la ville. Ne se développant pas toute de suite, elle profite de la démocratisation des sites de vidéos comme Youtube. La machine est lancée, la guerre est déclarée...
La bataille judiciaire fait rage. D'un côté, un millionnaire qui défend son site et accuse le gouvernement américain de lui intenter un  procès sous le poids des lobbys. De l'autre, les États-Unis qui ont fait de la lutte contre le piratage et la protection de la création artistique une priorité. Actuellement assigné à résidence dans son pays d'adoption, la Nouvelle-Zélande, Kim Dotcom prépare sa défense. Il a même pu avoir accès aux preuves dont dispose le FBI contre lui, malgré l'appel des juges américains.
Cet affrontement judiciaire est très attendu, parce que, à travers son site, Kim Dotcom est le symbole du téléchargement direct. Nombreux sont ceux qui le soutiennent, comme les Anonymous, cette communauté sans hiérarchie précise, qui exige la liberté complète sur internet.
Beaucoup de soutien est apporté à Kim Dotcom, notamment sur le fait que les charges encourues sont trop élevées pour les faits reprochés. Affaire à suivre...

Et on vient d'apprendre un nouveau rebondissement dans l'affaire Megaupload puique Kim Dotcom affirme que Megabox vera le jour cette année ! Les détails ici 

Charles Bonnaire (@charlesbonnaire)

2 commentaires: