mercredi 21 novembre 2012

La RIAA fait des siennes !

Une internaute a été condamnée à payer 220000 $ pour avoir téléchargé 24 chansons sur le défunt réseau P2P KaZaA. Cette amende est le résultat d'un recours en justice : elle avait précédemment condamnée à payer 54000 $ d'amende. 

Vous me direz, pourquoi des amendes aussi importantes ? La réponse est simple, il existe, aux Etats-Unis, une association qui regroupe les ayant-droits pour la musique, très puissante nommée la RIAA, acronyme de Recording Industry Association of America. Celle-ci semble déterminée à faire des exemples parmi les pirates occasionnels afin de limiter ce phénomène qui, de toute façon prendra de l'ampleur si aucune offre légale ne vaut VRAIMENT la peine.

L'avocate de Jammie Thomas-Rasset a annoncé qu'elle allait porter l'affaire devant la Cour suprême américaine et, même si notre soutien ne représente rien, nous lui souhaitons bonne chance dans sa quête de justice et dans sa volonté de réduire ce lobbying, qui représente un non-sens car totalement déconnecté de la réalité et de l'époque dans laquelle nous vivons (les CDs, c'est fini !).

0 commentaires: