jeudi 22 novembre 2012

Qu'est ce qu'un torrent ? Partie 3/5 (Le port)

Pour ceux qui ce sont lancés dans le grand bain du téléchargement illégal, vous avez peut-être eu un problème de port. Mais qu'est ce qu'un port ?

Prenons le problème par le début, la globalisation d'Internet dans les logiciels fait que votre connexion est sollicitée par plusieurs applications en même temps. De ce fait, comment savoir quelles données correspondent à chaque application ? Pour résoudre ce problème, des ports ont été crées et sont plus ou moins configurables (je ne conseille cependant pas de toucher les ports par défaut). Ces ports sont propres à chaque logiciels et sont référencés au plus profond de votre ordinateur : ce référencement permet à un logiciel de dire à Windows : "Je prends le port 254" et, comme ça, chaque fois que Windows reçoit une donnée étiquetée "port 254", il la dirige vers ledit logiciel.
A titre d'exemple la célèbre plateforme de jeux développée par Valve, Steam requiert d'avoir ces port actifs :



Pour le domaine qui nous intéresse, certains trackers requièrent des ouvertures de ports spécifiques, mais, dans l'ensemble, on peut le configurer au sein du client torrent dans les préférences.

Réglage de ports sur Transmission (Linux Mint).

Donc, pour revenir au domaine qui nous intéresse (le téléchargement), il faut que tous les ports énoncés de près ou de loin dans votre client torrent soient ouverts sur votre box, faute de quoi, cela peut vous empêcher de télécharger.

Pour votre culture générale, vous voyez deux abréviations importantes dans l'image de Steam : UDP et TCP. Ces deux abréviations désignent des protocoles internet qui définissent les manières avec lesquelles vont être transmis les blocs d'informations aux applications. Il faut savoir que le TCP est le protocole le plus moderne et permet un suivi des envois et réceptions des informations, en revanche, celui-ci est plus gourmand en bande passante ; de ce fait, on peut se rendre compte que Steam a une très grande préférence pour l'UDP.

Voici un schéma qui montre bien le fonctionnement du TCP :


On se rend ici bien compte de la lourdeur du protocole. C'est une des raisons pour lesquelles Steam préfère l'UDP. En revanche, les organismes financiers qui veulent avoir les bonnes données au bon endroit et qui ont des données, au final, assez légères, préfèrent grandement le TCP (imaginez que vous vous fassiez débiter deux fois la même transaction ou que vous perdiez un virement !).

Voilà pour l'explication grossière, si vous voulez en savoir plus, RDV sur ce site qui est une véritable mine d'or ! 

La suite arrive d'ici quelques jours....

8 commentaires: